Protéinurie: protéines dans les urines

Les protéines

Infos sur les protéines et sur les aliments protéinés

Qu’est-ce que c’est la protéinurie?

 Analyses rapides de protéines dans les urines ou protéinurie

Protéinurie est le mot qui identifie la présence de protéines dans les urines à un taux élvé: 150 mg sur les urines de 24h ou de 0 à 8 mg/dl pour une preuve rapide par bandelette réactive.

La protéinurie est fondamentale dans le focus diagnostic initial d’une hématurie parce qu'ensemble, elles permettent de déterminer la présence de maladie rénales. La protéine albumine dans les urines, connue aussi comme albuminurie est la protéinurie plus commune. L’albuminurie est le premier indice d’une possible maladie rénale.

La protéinurie et ses causes

La principale cause de protéinurie est l’endommagement du système des filtres des reins. Les protéines sont des macromolécules et elles n’arrivent pas à traverser ce filtre, mais s’il est endommagé, cela leur permet le passage dans le sang. Ces filtres, appelés glomérules, peuvent s’endommager à cause de maladies des reins (glomérulonéphrite).

Voici quelques raisons et maladie qui peuvent infecter les reins et être cause de protéinurie:

  • Diabète: des petites quantités d’albumine dans les urines sont le premier symptôme de dégradation rénale;
  • Lupus: il provoque protéinurie d’albumine ou albuminurie;
  • Intoxication médicamenteuse: elle peut provoquer une dégradation rénale avec l’apparition de protéines dans les urines;
  • Myélome multiple: dans ce cas la protéine de Bence Jonce est présente dans les urines.

La protéinurie peut se présenter chez les personnes qui ne souffrent d’aucune de ces maladies de forme transitoire dû à une période fébrile ou à une activité physique intense.

Chez les jeunes, peut se produire un type de protéinurie connue comme protéinurie orthostatique qui consiste en la perte de protéines de l’urine restant debout à cause de la tension du sujet. Ce type de protéinurie disparaît avec l’âge adulte.

D’autres causes possibles de protéinurie sont:

  • Préeclampsie
  • Pyelonephrite bactérienne
  • Tumeur de la vessie
  • Insufficience cardiaque congestive
  • Syndrome de Goodpasture
  • Intoxication aux métaux lourds
  • Syndrome néphrotique
  • Thérapie de médicaments néphrotoxiques
  • Maladie polykystique des reins

On traite la protéinurie comme on traite l’affection responsable, pourvu qu’il s’agisse d’une conséquence d’une maladie, mais pas une maladie en soi.

Analyses de protéinurie

La quantité de protéine dans les urines est déterminé par une analyse. Il y a deux façons de réaliser cette analyse et déterminer la protéinurie dans les urines:

  • Avec une bandelette urinaire traitée chimiquement qui nous permet de connaître l’existence d’un excès de protéines dans les urines.
  • Un échantillon sur 24h avec lequel on mesure la quantité de protéines dans l’urine.

La protéinurie et la grossesse

La présence de protéines dans les urines pendant la grossesse est fréquente mais pas forcément associée à une maladie. La protéinurie pendant la grossesse est produite par le rétrécissement des voies sanguines et par des changements morphologiques des reins. Pendant la grossesse, l'albumine est la protéine qu’on perd le plus.

Dans le cas de protéinurie pendant la grossesse, on la considère excessive quand il y a une perte de plus de 3 grammes de protéines sur les urines pour 24h et de plus de 0,5 microgrammes sur un échantillon unique.

La protéinurie suit normalement une augmentation de poids et de tension artérielle.